Toronto: Une ville qui vous envoûtera (Partie 1)

By Sonia Holiad mars 19, 2018

Toronto est comme un comptoir d’épices bien organisé aux riches arômes. Tout simplement en traversant une rue, flânant dans une allée cachée ou montant dans un taxi ou un tramway à portée de main, on peut se plonger dans des expériences inoubliables offertes par cette ville, la plus multiculturelle du monde.

Si vous disposez ne serait qu’une heure ou deux durant la conférence ONLINE LEARNING 2018 en octobre, nous vous suggérons d’explorer le secteur torontois HARBOURFRONT CENTRE d’une superficie de 40 000 m2 qu’on peut atteindre par une promenade de 8 minutes à partir du Westin Harbour Castle. En sortant de l’hôtel sur le Queen’s Quay Ouest, tournez à gauche et marchez le long de la rue vers l’ouest pour une dose revigorante d’espaces verts, d’œuvres d’art, de restaurants et de pubs, tous situés contre la toile de fond du lac Ontario. Tout en déambulant sur le Boardwalk, vous pouvez admirer le panorama des bateaux dans le port de plaisance.

Découvrir la piste Waterfront Trail au bord du lac autour du Harbourfront Centre. Crédit photo: Toronto Tourisme

Pour satisfaire votre faim ou votre curiosité, les portes de l’Amsterdam BrewHouse vous sont grandement ouvertes pour casser la croute sur le patio au premier ou deuxième niveau au bord du lac ou pour jeter un œil aux activités de brasserie à l’intérieur.

Un mur à l’intérieur de l’Amsterdam BrewHouse. Crédit photo: Toronto Tourisme

Et ne manquez pas le Craft & Design Studio, un espace créatif de concept ouvert qui est situé dans le Bill Boyle Artport. Son accès est gratuit et on peut observer les artistes en résidence pendant la réalisation de leurs œuvres de verre soufflé, de poterie, de tissage et de joaillerie.

Les artistes chauffent le verre pour faire une nouvelle sculpture dans le Bill Boyle Artport Craft & Design Studio. Crédit photo: Sonia Holiad

En revenant vers le Westin, il va de soi d’arrêter à la BeaverTails Pastry au 145 Queen’s Quay Ouest pour déguster un délice canadien très populaire appelé « queue de castor » – une longue pâtisserie plate frite, garnie simplement de cannelle et de sucre (le choix traditionnel) ou de garnitures plus décadentes comme une tartinade de noisette, un coulis de chocolat et un assortiment de sucreries du bar de friandises.

Voici l’itinéraire pour atteindre le Harbourfront Centre à partir du Westin Harbour Castle:

À pied : de 8 à 10 minutes.

TTC : 6 minutes par les tramways 509/510 à partir de l’arrêt du terminus Queen’s Quay Ferry Docks sur la rue Bay vers le Queen’s Quay Ouest, qui s’arrêtent au Harbour Centre. Ce trajet inclut quelques minutes de marche vers et depuis les arrêts du TTC. Aller simple : 3,25 $. Passe d’un jour illimité : 12,50 $. Veuillez consulter les renseignements dans le TTC Trip Planner pour planifier vos déplacements.

Taxi : 4 minutes. Tarif : 7 $ (la durée et le tarif varient selon les conditions météorologiques et de la circulation qui sont sujettes à changer sans préavis).

UberX : 4 minutes. Tarif : de 6 à 7 $ (la durée et le tarif varient selon les conditions météorologiques et de la circulation qui sont sujettes à changer sans préavis. Un tarif plus élevé peut s’appliquer durant des périodes de pointe).


Pour les personnes qui s’intéressent à l’architecture époustouflante ou à l’histoire juridique, elles peuvent trouver les deux à un de mes carrefours préférés du centre-ville, à la rue QUEEN OUEST et l’avenue UNIVERSITY. Un trajet de 10 à 15 minutes à partir du Westin Harbour Castle vers le nord par taxi, Uber ou TTC vous mène à cette destination. Au coin nord-ouest à l’adresse 160, rue Queen Ouest, vous verrez une surprise architecturale tout à fait inattendue derrière d’imposantes grilles en fer forgé: la CAMPBELL HOUSE est l’un des rares exemples existants de l’architecture géorgienne à Toronto. Ce manoir remonte à avant 1834, alors que Toronto s’appelait encore Town of York.

Le Campbell House Museum vous accueille pour une immersion dans le passé. Crédit photo: Sonia Holiad

Aujourd’hui devenu un musée, une galerie d’art et un lieu d’évènement, la Campbell House a été construite en 1822 pour sir William Campbell, le sixième juge en chef du Haut-Canada (maintenant la province d’Ontario) et lady Hannah Campbell. Lorsque vous faites une visite, la curatrice Liz ou les membres de son personnel chevronné expliquent comment la maison a été sauvée de démolition par la The Advocates’ Society. Cette association d’avocats a déplacé le manoir à travers la ville, depuis son emplacement original jusqu’à la localisation actuelle. Puis, il a été restauré et muni d’un mobilier et d’objets d’époque. Et si on le demande poliment, on aura peut-être droit à quelques anecdotes de fantômes.

Un coin de la cuisine rénovée au sous-sol de la Campbell House. Crédit photo: Sonia Holiad

En sortant de la Campbell House, traversez l’avenue University tout en restant du même côté de la rue Queen Ouest. Vous verrez alors l’OSGOODE HALL, entouré d’un jardin soigné s’étendant sur 24 000 m2 orné de grilles de fer forgé encore plus impressionnantes. Ne manquez pas de regarder les entrées multidirectionnelles à travers les grilles en fer qui, selon la légende, ont été conçues pour empêcher les vaches d’envahir la propriété. Construit entre 1829 et 1832 par le Barreau du Haut-Canada, cet édifice a été nommé en mémoire de William Osgoode, le premier juge en chef du Haut-Canada. Des décennies plus tard, il a été agrandi, tout en conservant son style palladien. À l’intérieur, se trouve une merveille de détails architecturaux, de carrelages complexes, de portraits de grande taille, de gargouilles, des statues et de finitions minutieuses.

Ce salon très orné dans l’Osgoode Hall mène aux salles d’audience 8, 9 et 10. Crédit photo: Sonia Holiad

Le public est bienvenu pour y entrer gratuitement durant la journée. Et puisque l’Osgoode Hall héberge la Cour d’appel de l’Ontario, la Cour supérieure de l’Ontario, le Barreau de l’Ontario et la Grande Bibliothèque, veuillez vous attendre à être soumis à des mesures de sécurité. De plus, le dépistage de vos effets personnels et de votre personne est obligatoire, et une fois à l’intérieur, les photos sont permises, quoique jamais dans un tribunal. Vous pouvez explorer l’Osgoode Hall pendant des jours et des jours, mais si vous vous limitez à la rotonde, aux sculptures commémoratives et aux balcons au-delà de l’entrée principale – la visite vaut le détour.

Après la visite de l’Osgoode Hall, continuez à marcher dans la même direction (vers l’est) sur la rue Queen. Le premier édifice que vous rencontrerez est l’CITY HALL, avec le NATHAN PHILLIPS SQUARE en premier plan. Prenez le temps d’apprécier l’extérieur de notre hôtel de ville emblématique, qui a figuré dans un épisode de l’émission télévisée « Star Trek ». C’est un exemple étonnant de l’architecture contemporaine, puisqu’il a été conçu en 1958 par un groupe d’architectes finlandais dirigé par Viljo Revell, dont la vision a séduit les juges d’un concours de design international.

Situé à l’avant-plan de l’hôtel de ville emblématique de Toronto, le Nathan Phillips Square est un lieu de rassemblement populaire toute l’année. Crédit photo: Toronto Tourisme

En regardant vers l’est à partir du Nathan Phillips Square, vous apercevrez une tour d’horloge proéminente et des gargouilles qui émergent de l’OLD CITY HALL, un des trésors architecturaux de Toronto. Cet édifice monumental de style néo-roman a été créé par l’architecte prolifique E.J. Lennox, achevé en 1899 en retard et avec un dépassement du budget, mais cela en valait vraiment la peine. En plus de Lennox, les tailleurs de pierre ont été les stars de ce projet. Ne manquez pas d’examiner les figures qu’ils ont sculptées près de l’entrée principale : la figure de Lennox (avec une moustache touffue) est incluse parmi celles-ci.

Les maîtres maçons ont laissé leur signature sur l’ensemble de l’ancien hôtel de ville de Toronto. Crédit photo: Toronto Tourisme

L’intérieur de l’ancien hôtel de ville est digne de sa façade; mais vu qu’il sert maintenant de palais de justice pour la Cour de justice de l’Ontario, les visiteurs sont soumis à des mesures de sécurité et de dépistage. Une fois que vous êtes entré dans cet édifice, ne pensez pas à faire des photos, mais plutôt à admirer la beauté du lieu.

Voici l’itinéraire pour atteindre l’intersection de la rue QUEEN OUEST et l’avenue UNIVERSITY à partir du Westin Harbour Castle:

À pied : de 23 à 25 minutes.

TTC : de 9 à 13 minutes par le métro à partir de la station Union jusqu’à la station Osgoode (avec des sorties sur la rue Queen et l’avenue University), incluant la marche vers et depuis les stations. Ou encore, de 16 à 28 minutes par l’autobus Bay 6 à partir de l’arrêt du terminus Queen’s Quay Ferry Docks sur la rue Bay jusqu’à la station Bay et, ensuite, par un trajet en métro vers la station Osgoode, incluant quelques minutes de marche vers et depuis les arrêts du TTC. Aller simple : 3,25 $. Passe d’un jour illimité : 12,50 $. Veuillez consulter les renseignements dans le TTC Trip Planner pour planifier vos déplacements.

Taxi : de 8 à 10 minutes. Tarif : 9 $ (la durée et le tarif varient selon les conditions météorologiques et de la circulation qui sont sujettes à changer sans préavis).

UberX : de 8 à 10 minutes. Tarif : de 8 à 10 $ (la durée et le tarif varient selon les conditions météorologiques et de la circulation qui sont sujettes à changer sans préavis. Un tarif plus élevé peut s’appliquer durant des périodes de pointe).


La semaine prochaine : l’University College, la Hart House et le Marché St. Lawrence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments

Rejoignez Notre Communauté